• Publié le

    Entrer en résonance

    Nos études de communication, et singulièrement l’analyse de la formation des affinités, des groupes, des couples…, peinent à prendre en compte un modèle musical, ou vibratoire, ou ondulatoire, qu’on appellera en première approche de la résonance. Que de ressources pourtant, et d’indéfectibles attachements, pour celui qui est parvenu avec quelqu’un…

  • Publié le

    Manouchian, Aragon et Ferré entrent au Panthéon

    (Je republie aujourd’hui, en l’actualisant légèrement, ce billet paru sur Le Randonneur en juillet  2023). Accompagné de sa femme Mélinée, Missak Manouchian entrera donc le 21 février prochain au Panthéon ! Cette consécration l’emportera-t-elle dans notre imaginaire sur celle d’avoir fait l’objet d’un des plus beaux poèmes du Roman inachevé d’Aragon, mis en musique…

  • Publié le

    Gérard Miller hypnotiseur

    On en rirait si les faits reprochés au psychanalyste de plateau Gérard Miller étaient sans conséquences pour ses victimes : une dizaine de femmes l’accusent d’agressions sexuelles et de tentatives de viols, notamment perpétrées par le moyen de la mise en hypnose de la jeune femme… Je crois rêver ; ou je…

  • Publié le

    Auschwitz à la cantonade

    Beaucoup de films ont vu le jour qui ont tenté de cadrer, ou de représenter quand même, la Shoah, Nuit et brouillard (1956) d’Alain Resnais, La Liste de Schindler (1993) de Steven Spielberg, La Vie est belle (1993) de Roberto Benigni, Le Fils de Saul (2015) de Lazlo Nemes, que…

  • Publié le

    Boby Lapointe, le mécano du signifiant

    La première apparition de l’ingénieur et mathématicien Boby Lapointe fut, pour beaucoup, son interprétation (sous-titrée) de On l’appelait Framboise dans le film Tirez sur le pianiste (1962). François Truffaut n’y avait pas introduit Boby (accompagné au piano par Charles Aznavour) comme un simple collage, on sentait planer sur ce film…

  • Publié le

    Alain Souchon lanceur de balles (2)

    Quelques titres de Souchon esquissent un roman exotique, ou jouent sur la traditionnelle nostalgie de l’objet possédé puis perdu, Casablanca, Sommerset Maugham, C’est déjà ça… Ce registre semble inhérent à l’art de la chanson, qui exhale spontanément la plainte et embellit le souvenir des petites patries de l’enfance ou du…

  • Publié le

    Alain Souchon, lanceur de balles

    Les entrées des chanteurs ne se ressemblent pas. Lors d’une tournée de 1992, Johnny avait imaginé pour la sienne une machinerie compliquée d’ascenseur ; on voyait dans une colonne vitrée descendre du ciel une cage, qui révélait d’abord l’ombre de la star prise dans cette gigantesque seringue que les projecteurs découpaient…

  • Publié le

    Avec Jacques Brel (2)

    Un même disque alterne la truculence d’une kermesse breughelienne (La Bière) avec le sentiment récurrent et partout chez soi de l’ennui (L’Eclusier). En enchaînant la dépression à la jubilation maniaque, ces deux titres se contestent et s’expliquent l’un par l’autre. Mais c’est dans les chansons en demi-teintes, indécises et qui…

  • Publié le

    Avec Jacques Brel (1)

    Là où la mer du Nord heurte la voix humaine jaillit Jacques Brel, qui pour beaucoup d’hommes et de femmes de ma génération fut éducateur. À jamais le grand Jacques accompagne mon bachot (1960-1961), la distance difficile à réduire entre les garçons et les filles, les premiers pas de l’étudiant…

  • Publié le

    Enchantements (3)

      Par où commencer, avec quel exemple éminent réfléchir aux différents pouvoirs de la chanson ? Je retiendrai d’abord des auteurs qui furent compositeurs et interprètes, cherchant sur la scène du music-hall un engagement plus total que d’autres ; je privilégierai donc dans un premier temps les chansons dites « à textes ». On…

  • Publié le

    Enchantements (2)

    L’inflexion des voix chères…  Que nous font plus précisément les chansons ? Si leur pluriel est incalculable, au point que ce genre ne se laisse pas embrasser, il faudra témoigner à la première personne, et laisser parler sa mémoire affective, celle qui retient ce qui lui chante. Mémoire du même coup…

  • Publié le

    Enchantements

    Comment ouvrir la nouvelle année, quelle feuille de route adopter, qui pourrait chemin faisant grossir et prendre la forme d’un livre ? Entre l’Ukraine et le Moyen-Orient, le flot des nouvelles charrié par 2023 aura été si sombre, si désespérant ! Vers quel sujet orienter notre réflexion, quels billets confier à ce…

  • Publié le

    Courageuse Elisabeth Borne ?

    Le 7-10 de France inter, mercredi 20 décembre, promettait à son invitée vedette, la Première ministre, un moment difficile : Boris Vallaud le député socialiste des Landes venait avant 8 h de lui savonner la planche, en dénonçant avec beaucoup de panache, et une indignation bien sentie, le compromis que venait…

  • Publié le

    Esprit es-tu là ?

    Ai-je à Paris pris froid ? Je rentre non pas grippé mais vaseux, mouchant, toussant, courbattu, or je vais avoir quatre-vingts ans en fin de cette semaine et mes enfants me réservent une belle fête, pas question de m’y rendre fiévreux. Je m’enferme donc, je me tiens coi. « Quand le ciel…

  • Publié le

    Adieu aux Shtetels

    J’ai donc vu lors de ce week-end parisien, en compagnie de JFR qui évoque cette soirée dans son commentaire à mon billet, « Lettre à une amie d’Israël », le très émouvant film SHTTL d’Ady Walter, dont l’action se situe dans un village polonais situé sur la frontière avec l’Ukraine (alors soviétique),…

À propos de ce blog

  • Ce blog pour y consigner mes impressions de lecteur, de spectateur et de « citoyen concerné ». Souvent ému par des œuvres ou des auteurs qui passent inaperçus, ou que j’aurai plaisir à défendre ; assez souvent aussi indigné par le bruit médiatique entretenu autour d’œuvres médiocres, ou de baudruches que je…

    Lire la suite

À propos de l’auteur

  • Daniel Bougnoux, professeur émérite à l’Université Stendhal de Grenoble, est ancien élève de l’ENS et agrégé de philosophie. Il a enseigné la littérature, puis les sciences de la communication, disciplines dans lesquelles il a publié une douzaine d’ouvrages.

    Lire la suite

Les derniers commentaires

  1. J’approuve Daniel qui s’exprime , ici, moins en adversaire des opinions de J-L M. qu’en adversaire de sa façon de…

Articles des plus populaires