• Publié le

    Dé-coïncider d’avec François Jullien ? (3)

      Je m’avise, écrivant sous ce titre, d’un amusant paradoxe :  si je décoïncided’avec (et non avec, nuance de taille) François Jullien, je me conforme au maître-mot de ses derniers ouvrages, et donc je le rejoins ; mais si je le rejoins, il me faut derechef m’écarter de lui… Nous tournons dans…

  • Publié le

    Dé-coïncider d’avec François Jullien ? (2)

    J’ai dit à quel point le dernier livre de notre ami me paraissait important : il l’ouvre en y mettant en parallèle deux pertes, également dûes aux mauvais usages (ou à la démesure) de nos outils techniques, les dégâts infligés à la biodiversité et le réchauffement climatique d’une part, et d’autre…

  • Publié le

    Jean Ristat, suite

    On ne manquera pas de m’accuser, à la suite du précédent billet, d’avoir « giflé un mort ». Une amie m’assure de son côté que la personnalité du défunt « était plus complexe ». Dans un souci d’impartialité, et pour permettre à chacun de mieux en juger, je publie ici deux compléments, une précision…

  • Publié le

    Dé-coïncider d’avec François Jullien ?

    Dé-coïncider d’avec François Jullien ? Je lis depuis plus de trente ans les livres de François Jullien, j’ai défendu avec chaleur la plupart d’entre eux dans des colloques ou sur ce blog : François m’a décidément orienté, et sa pensée aura recadré et stimulé la mienne. J’ai coutume de le présenter comme…

  • Publié le

    Jean Ristat, 1943-2023

    J’aurais aimé déplorer ici la mort d’un cher camarade, me fendre sur lui d’un papier comme on a pu en lire hier dans L’Humanité sur la disparition du « dandy », témoigner d’une fidélité envers celui qui nous aurait appris ce que c’est que servir, une grande œuvre, ou la mémoire d’un génie… Hélas !…

  • Publié le

    Aragon à la lumière de Charlot

    Notre séminaire de l’ITEM (Institut des Textes et Manuscrits) redémarre demain, samedi 2 décembre à 9.45 h (48 boulevard Jourdan dans le quatorzième) sous la direction de Luc Vigier, par une séance d’une journée conçue par Jean-Christophe Legendre, et consacrée aux rapports d’Aragon avec Charlot. J’y contribuerai par le propos…

  • Publié le

    Lettre à une amie d’Israël

      La destinataire de ce précédent billet, où je nommais son prénom, en a pris ombrage au point de faire, par La Croix, retirer mon texte. Celui-ci ne contenait pourtant rien que de sincère, et de respectueux à son égard. Je ne pense enfreindre aucune interdiction en le reproduisant, ainsi…

  • Publié le

    Je me souviens de l’abbé Pierre

      J’ai déploré ici même le traitement indigne que Télérama réservait, le mois dernier, à Woody Allen. La critique dépréciative du film L’abbé Pierre, une vie de combats de Frédéric Tellier par le même magazine est une raison de s’y intéresser : quand Télérama éreinte un film, courons le voir ! J’ai…

  • Publié le

    « Place à l’humanité ! » (2)

    La plaque de rue mise en circulation par les convivialistes, qui a inspiré le précédent blog, me rappelle qu’en 2019 j’avais posté ici même un billet intitulé « Humus, humanité », pour faire réflexion sur une étymologie, c’est le cas de le dire, fondamentale. J’en redonne l’essentiel : En conversant avec Yves Citton…

  • Publié le

    « Place à l’humanité ! »

    Un mail a circulé ces jours-ci parmi notre réseau des convivialistes (à la suite il me semble de propos lancés par notre ami Edgar Morin) pour poser la question de la valeur, ou de la notion, d’humanité. Qu’en faisons-nous, l’entendons-nous encore ? Déchirée, émiettée, foulée aux pieds par certains, elle…

  • Publié le

    Israël-Palestine, la terreur en miroir (2)

    Je lis dans La Croix de ce mercredi 25 octobre le vibrant (donc sympathique) témoignage d’un auteur pour moi inconnu, Emmanuel Golo, en faveur de son pays, sobrement intitulé « Israël ». Plaidoyer irrécusable sur la force des attachements ou des identifications à des racines qui nous grandissent, à une Histoire qui…

  • Publié le

    Un amour sans histoire

    Je n’avais pas d’opinion arrêtée sur François Bégaudeau, dont le dernier roman, ambitieusement intitulé L’Amour, avait été distingué au Masque et la plume comme un des chefs d’œuvre de la rentrée. Le texte ne comptant que quatre-vingt dix pages, je me le suis donc procuré, hameçonné aussi par son incipit…

  • Publié le

    Israël-Palestine, la terreur en miroir

    Tout empêche le Randonneur d’ajouter son commentaire à ce dont aujourd’hui tout le monde parle – ou plutôt, est hanté. Car la terreur, quand elle fracture ainsi la mince pellicule des images, des récits, de l’information au jour le jour qui font notre culture, est indicible, incommensurable. Intraitable. Mais du…

  • Publié le

    Woody décidément proscrit ?

    J’attendais avec curiosité le dernier film de Woody Allen, son cinquantième dit-il, tourné à Paris et avec des acteurs français comme s’il convenait de se retirer en saluant et remerciant son véritable public, celui qui sut mieux que les salles américaines comprendre cette œuvre, en goûter le génie. Alors qu’il…

  • Publié le

    Arielle Dombasle, princesse maniériste

    Je ne sais si je me serais déplacé pour voir le dernier film d’Arielle Dombasle, Les Secrets de la princesse de Cadignan, tiré d’une nouvelle de Balzac, mais l’Officiel des spectacles annonçait la venue de la réalisatrice au cinéma de l’Arlequin, en matinée, pour une présentation qui s’annonçait piquante –…

À propos de ce blog

  • Ce blog pour y consigner mes impressions de lecteur, de spectateur et de « citoyen concerné ». Souvent ému par des œuvres ou des auteurs qui passent inaperçus, ou que j’aurai plaisir à défendre ; assez souvent aussi indigné par le bruit médiatique entretenu autour d’œuvres médiocres, ou de baudruches que je…

    Lire la suite

À propos de l’auteur

  • Daniel Bougnoux, professeur émérite à l’Université Stendhal de Grenoble, est ancien élève de l’ENS et agrégé de philosophie. Il a enseigné la littérature, puis les sciences de la communication, disciplines dans lesquelles il a publié une douzaine d’ouvrages.

    Lire la suite

Les derniers commentaires

  1. J’approuve Daniel qui s’exprime , ici, moins en adversaire des opinions de J-L M. qu’en adversaire de sa façon de…

Articles des plus populaires